La cuisine à la vapeur, saine et délicieuse

Les bonnes raisons d’adopter la vapeur

 

La cuisine à la vapeur n’a que des qualités culinaires, en plus d’être facile à faire, elle est légère, rapide, parfumé et saine pour notre organisme. Elle a aussi la faculté de mettre en exergue les réels goûts des aliments. Elle peut aussi être gourmande malgré le peu, l’inexistence de matières grasses. Ce qui allège donc nos assiettes, mais ne diminue en rien le plaisir qu’elle procure.

 

Cuisiner à la vapeur préserve les micronutriments

 

Ce mode de cuisson qu’est celui a la vapeur, est celui qui garderait le mieux les micronutriments comme les minéraux ou encore les vitamines. La qualité nutritionnelle se voit ainsi sauvegardée, au contraire de la cuisson, qu’elle qu’elle soit. Malgré que cette dernière, en dessous de 95 degré, ne provoque qu’une perte limitée de ces nutriments.

 

Quel appareil faut-il utiliser pour la cuisine à la vapeur ?

 

L’appareil recommandé pour cuir ses aliments à la vapeur est, comme son nom plutôt simpliste l’indique, le cuit-vapeur. Certains sont même équipé de différentes options comme la décongélation, la cuisson, et même le réchauffage. La plupart de ses équipements dotés de ce genre d’option sont électriques. Il y a habituellement plusieurs étages, afin de faire cuire différents aliments en même temps et ainsi perdre du temps.

Si vous n’en disposez pas encore d’un, il vous reste l’autocuiseur, ou cocotte-minute, qui produit une pression faisant monter la température a plus de 115 degrés. Cet instrument de cuisine possède lui aussi quelques avantages, parmi lesquels le raccourcissement du temps de cuisson, qui se voit diviser par deux ou par trois, selon la puissance de pression de l’ustensile. Ce qui le fait logiquement utilisé deux à trois fois moins d’énergie.

 

La cuisine a la vapeur, ultra-saine

 

Peut importer l’outil de cuisson vapeur que vous utiliserez, il ne nécessite en rien l’ajout de matières grasses. Une cuisine qui est, du coup, plus saine, plus naturelle, et qui préserve donc le goût pure des aliments ainsi que toutes leurs qualités nutritives.

Le fait de ne pas pouvoir brûler à la cuisson les aliments, évitent aussi l’ingurgitation de substances nocives, produit par exemple par la cuisson à la poêle, au barbecue ou encore au grill. Ajoutez à cela le fait que la vapeur, qui traverse tout l’aliment, élimine donc la plupart des toxines nocives du produit.

 

La cuisine a la vapeur est mondiale

 

Par exemple, en Afrique du Nord, on utilise souvent le couscoussier pour cuire ses aliments a la vapeur. Elle est composée d’une partie inférieure où l’on prépare le bouillon, qui va dégager une vapeur donc, qui ira cuire la semoule se situant à l’étage au-dessus. Volumineuse, elle est aussi parfaite pour cuir un plat à la vapeur destiné à une grande tablée.

Le wok, qui en France, est vu comme une super-poêle, peut lui aussi servir à la cuisson vapeur. Il suffit d’y placer un panier de bambou reposant sur une grille, au-dessus du fond du récipient, qui doit logiquement être rempli d’eau.

 

Autant dire que la cuisine à la vapeur est sûrement le meilleur mode de cuisson d’aliments pour toutes les qualité nutritionnelle qu’il procure. Même si son application ne va pas à tous les styles de plats, pensez à l’adopter si ce n’est pas déjà fait.

 

Diana

Bonjour. Je m’appelle Diana et je viens de Lyon. Je suis rédactrice web et je souhaite partager avec vous mon expérience en écriture depuis que j’ai obtenu mon diplôme en communication. J’espère que vous passerez un bon moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *