Le 28 octobre, les autorités françaises ont pris la décision sans précédent de refermer presque totalement la France et de reconfiner les gens chez eux, comme seul moyen de faire face à l’épidémie de covid 19. Comme dans de nombreux pays, c’est une période particulièrement difficile, les plus fragiles et les personnes âgées étant particulièrement exposées. Nous espérons que les autorités appliqueront rapidement les meilleures politiques pour contrôler l’épidémie !

Quel est l’impact sur le marché immobilier français ?

L’impact immédiat, comme ça a été le cas du reconfinement, est de geler le marché immobilier. En effet, toutes les agences immobilières sont fermées, même si elles restent disponibles par téléphone ou par e-mail.

Reconfinement et immobilier 1Ainsi, toutes les visites et les ventes de maisons sont suspendues et sont reportées jusqu’à la fin du reconfinement. Bien évidemment, ce reconfinement réduira clairement le nombre de transactions cette année et probablement aussi pour le reste de l’année en raison de l’impact sur les finances personnelles et publiques.
Si l’on regarde ce qui s’est passé lors de la dernière crise financière en 2008, les prix de l’immobilier dans le sud de la France ont cessé d’augmenter. En 2008, le système social français a eu tendance à amortir les effets du ralentissement économique.

Cette fois, combiné avec le soutien de la Banque centrale européenne, un système bancaire plus solide et les leçons tirées de la crise précédente devraient également contribuer à contenir le ralentissement.

Par ailleurs, la tendance démographique sous-jacente dans le sud de la France est une augmentation constante du nombre de personnes qui déménagent dans la région et s’installent au soleil, de sorte qu’à moyen terme, les prix devraient rester stables.
Il se peut que davantage d’amateurs envisagent de travailler à domicile depuis une villa du Sud de la France après cette période où les entreprises ont été obligées d’accepter le travail à domicile.

Le reconfinement était beaucoup plus facile pour les travailleurs à domicile chanceux qui pouvaient voir l’effet du printemps dans leur jardin que ceux confinés dans de petits appartements de ville.

Qu’en est-il du prix des logements en France dans le contexte de la crise du coronavirus ?

Le marché immobilier français a rebondi après avoir été temporairement mis sous sédatif pendant la période de confinement, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu un impact durable sur les prix. Voici comment les effets se font sentir. Une baisse de la demande a été constatée. Ce qui poussera les propriétaires à baisser leurs prix.
Bien qu’il y ait eu une augmentation de la demande en juillet et août, le mois de septembre a été plus calme et les gens semblent plus réticents à acheter à un prix vraiment élevé. Les acheteurs étaient plus nombreux à vouloir échanger la vie en ville contre plus de verdure. Il y a eu une augmentation d’un certain type de parisiens qui veulent vendre leurs propriétés pour en acheter de plus petites et ensuite pouvoir investir dans une autre propriété à deux ou trois heures de Paris.