Le tufting gun  est de plus en plus utilisé pour la fabrication de tapisseries. Posséder un tel outil permet de se confectionner soi-même ses propres tapis chez soi. Le fonctionnement de ces appareils repose sur leurs caractéristiques respectives.

Les caractéristiques générales

Comme tout appareil électrique, les tufting gun sont classés suivant le type d’alimentation auquel ils sont adaptés. Cela mène évidemment à connaître la tension électrique, en principe de 220 volts, et la fréquence, ainsi que la puissance électrique. En moyenne, la puissance d’un pistolet est de 2400 watts.

Un pistolet manuel est de préférence léger pour le transport et peut se manier facilement. Certains modèles pèsent juste un peu plus d’un kilogramme. Les petites dimensions augmentent également le confort d’utilisation et le rangement.

tufting gun manuel 2Les paramètres liés au fonctionnement

La performance de l’appareil désigne la vitesse de production. Elle est définie en fonction de la vitesse de rotation du moteur. Les tufting guns les plus performants affichent une vitesse de 2400 tours par minutes. Ils peuvent réaliser jusqu’à 40 points par secondes.

La résistance du pistolet est dépend du matériau de fabrication. Ce dernier conditionne la fréquence de la maintenance et la longévité.

En termes de fonction

nalités, les différents modèles de tufting gun présentent des possibilités différentes. La hauteur de la pile définit l’épaisseur du tapis et la longueur des fils. Le tufting gun est équipé d’une protection contre les effets des surtensions et de court-circuit. Les dispositifs sont accompagnés d’un interrupteur ou déclencheur. En principe, le pistolet possède une aiguille chargée d’effectuer un tissage dans un sens. Certains modèles sont dotés de plusieurs aiguilles. Un pistolet permet

Les fonctionnalités

Certains pistolets présentent la possibilité de passer d’un type de finition à un autre. La hauteur de la pile est également réglable. L’épaisseur du tapis, la hauteur des poils sont définies. Certains types d’outils possèdent plus d’une aiguille pour effectuer la confection des tapis.

Les appareils sont dotés de dispositifs de sécurité. Ils servent à prévenir les effets des surtensions et le court-circuit. Il s’agit généralement d’un interrupteur principal. Un déclencheur est aussi installé pour la mise en marche et l’arrêt.